conduire sous la pluie

Conduire sous la pluie sans dérapages

Cet hiver, chaque région de la France a eu le droit à son mauvais temps : neige, tempête, inondation… Et malheureusement, nous n'allons pas échapper aux giboulées de mars et aux orages de l'été ! Alors restez zen, adaptez votre conduite à la météo et prenez soin de votre voiture pour rouler en toute sécurité… Car conduire sous la pluie multiplie le risque d'accidents par deux.

Une conduite zen et attentive

voiture habitacle conduite sous la pluie

  • Soyez attentif à la météo et prévoyez 15 minutes de plus pour votre trajet… Mieux vaut rouler moins vite et arriver à bon port…
  • L'aquaplaning rime avec perte de contrôle du véhicule : un danger sournois mais bien réel. Une accumulation d'eau et une vitesse excessive augmentent le risque de glisser sur la route. N'utilisez pas le régulateur de vitesse.
  • Le mauvais temps fait perdre tous les repères : soyez attentif à l'état de la route, à la conduite des autres automobilistes, aux distances de sécurité qui s'allongent si vous devez freiner brusquement.
  • Sachez que la vitesse est limitée à 50 km/h quel que soit le type de route en cas de forte pluie… Le mieux est de s'arrêter…
  • La position de vos mains au volant est importante : en les mettant à 3h et 9 h, vous garderez la maitrise de votre véhicule en cas de geste brusque.

Une voiture entretenue et sécurisée

Aquaplanning pluie

  • Feux de croisement, feux de brouillards : être vu c'est aussi voir les autres. Attention, les feux de brouillards devenant éblouissants en cas de forte pluie, il est interdit de les allumer. Pensez également à faire vérifier leur réglage.
  • Pneus usés ou sous-gonflés = manque d'adhérence = risque d'aquaplaning. Contrôlez vos pneux et la pression.
  • Même si vous avez acheté vos essuie-glaces il y 4 mois, les lames ont pu être endommagées (coupées, rayées…) par le givre ou la neige, cet hiver. Vérifiez-les régulièrement.
  • Nettoyez régulièrement vos vitres et les optiques pour éliminer la poussière. Testez le liquide hydrophobe : au contact de votre pare-brise, l'eau de pluie « glissera » dessus et vous aurez une meilleure visibilité.

Conseil en cas d'aquaplaning

Gardez votre calme, ne tournez pas votre volant, relâchez en douceur l'accélérateur pour que vos pneus touchent à nouveau la route et une fois que votre voiture ralentira et se stabilise, appuyez lentement sur le frein.