coup de chaleur en voiture

Enfants en voiture : attention au coup de chaleur

L'été est à nos portes, période de forte chaleur qui peut même devenir caniculaire. On oublie trop souvent que les bébés et les jeunes enfants en voiture ne supportent pas aussi bien la chaleur que les adultes. Exposés à une chaleur excessive, leur température s'accroît, ce qui peut provoquer une importante perte d'eau et entraîner rapidement une grave déshydratation. A lire avant de partir en vacances : qu'est-ce qu'un coup de chaleur et les dangers qui lui sont associés, quelques conseils pour éviter le coup de chaleur ainsi que les actions à entreprendre lorsqu'il survient.

Un coup de chaleur, qu'est-ce que c'est ?

Le coup de chaleur chez l'enfant est occasionné par une trop longue ou une trop forte exposition à une chaleur intense. Il survient lorsque le petit est demeuré pendant une longue période dans une atmosphère confinée et surchauffée, à l'intérieur d'une automobile notamment. Il faut savoir que l'intensité de la chaleur dans une voiture exposée au soleil par 35°C par exemple peut atteindre 50°C en moins de vingt minutes. La température corporelle des enfants s'élevant facilement, elle peut en un rien de temps être submergée et provoquer un choc. En cas de coup de chaleur, la température corporelle augmente au-delà de 40°C, ce qui crée une hyperthermie. L'organisme n'est plus en mesure de réguler correctement sa température interne et de la conserver à 37°C comme il a l'habitude de le faire.

Les symptômes du coup de chaleur

Les symptômes du coup de chaleur, qui peuvent se présenter en grand nombre ou se limiter à quelques-uns, sont rapidement décelables chez les bambins qui en sont atteints. Un enfant qui doit lutter contre les effets d'un coup de chaleur est somnolent, apathique ou au contraire agité et irritable. Sa température interne est très élevée, souvent supérieure à 40 degrés C°. Son pouls est rapide et sa respiration aussi. Il a très soif et souffre d'une forte fièvre. Sa peau est rouge, brûlante et sèche. Il a mal à la tête, a des étourdissements et sa langue est desséchée. Ses yeux sont cernés et ses pupilles sont dilatées. Il peut être pris de nausées et de vomissements. Le coup de chaleur peut même entraîner de la confusion, des convulsions et une perte de conscience dans certains cas.

Attention ! Lorsque l'enfant est laissé seul dans une voiture, il est impossible pour le parent de constater ces symptômes, ou du moins pas assez rapidement, pour limiter les effets néfastes de l'insolation.

Les dangers

Le coup de chaleur ne doit pas être pris à la légère puisqu'il peut susciter de graves conséquences. Lorsque la température du corps atteint un niveau supérieur à 40 degrés C°, les réserves sudorales s'appauvrissent et le corps ne parvient plus à se refroidir. La température s'élevant au contraire toujours davantage. Non soigné, le coup de chaleur peut entraîner des troubles neurologiques, de graves lésions aux organes vitaux, des séquelles irréversibles, un coma et même un décès.

Conseils et astuces pour éviter les coups de chaleur en voiture

Rien ne vaut la prévention pour éviter ce genre de tragédie. En adoptant de simples habitudes qui se changeront rapidement en routine, il est possible de réduire les risques de porter atteinte à la santé ou la vie de son enfant :

  • Ne jamais laisser un enfant sans surveillance dans un véhicule et ce, sous aucun prétexte, même quelques minutes, même les fenêtres partiellement ouvertes;
  • Lors d'un déplacement en voiture, éviter autant que possible les heures les plus chaudes de la journée durant lesquelles le soleil tape le plus fort, comme entre 11 h et 16 h;
  • Toujours prévoir une petite réserve de bouteilles d'eau lors des déplacements par temps chaud. Elles seront utiles en cas d'embouteillage ou de panne;
  • Aérer le véhicule en faisant régulièrement des pauses dans des endroits ombragés. Le rafraîchir à l'aide de la climatisation ou le système de ventilation, tout en évitant de diriger l'air directement sur l'enfant. Ces arrêts sont aussi une l'occasion de vérifier le confort de bébé;
  • Offrir à son enfant à intervalles réguliers durant le trajet de l'eau, du jus de fruits ou un bouillon de légumes légèrement salé;
  • L'habiller avec des vêtements légers, amples, en coton, de couleur claire. Ne pas oublier le chapeau pour le protéger des rayons diffus du soleil, bien présents même à l'intérieur d'une voiture;
  • Humecter régulièrement son corps avec un linge humide ou l'asperger avec un vaporisateur d'eau;
  • Munir les fenêtres arrière et latérales de l'automobile de pare-soleil;
  • Arrivé à destination, il est impératif de cesser toute activité susceptible de distraire pendant la sortie hors de la voiture;
  • Pour éviter d'oublier le petit, placer un objet indispensable (comme un sac à main ou un portefeuille) à l'arrière du véhicule, geste qui oblige à ouvrir la portière arrière au moment de quitter le véhicule;
  • Pour un supplément de sécurité, demander à la personne qui s'occupe de l'enfant pendant la journée de prévenir le parent conducteur advenant le cas où il ne lui aurait pas laissé l'enfant à l'heure convenue.
boire de l'eau

Conseils pour bien réagir en cas de coup de chaleur de son enfant

Si la situation est prise à temps et que les symptômes sont peu nombreux, leur sévérité sera de peu d'envergure. Il faut vérifier que la respiration et le rythme cardiaque de l'enfant sont normaux. Lui retirer ses vêtements et refroidir son corps en passant un linge humidifié à l'aide d'eau fraîche mais non glacée pour éviter un choc thermique. L'installer par la suite dans un endroit frais et le réhydrater en lui donnant à boire une solution de réhydratation (dans le cas d'un coup de chaleur, l'eau a une utilité plutôt restreinte), regorgeant de sels minéraux, qui garantit une bonne fixation des liquides dans le corps.

Si les symptômes sont sérieux et qu'aucun progrès n'est observé au bout d'une demi-heure, prendre sans tarder le chemin de l'hôpital le plus proche ou appeler une ambulance.