declaration sinistre auto

Déclaration de sinistre auto : comment faire ?

Vous venez d'avoir un accident de voiture ? Votre véhicule a été endommagé ou volé ? N'attendez pas : il s'agit d'effectuer une déclaration de sinistre à votre compagnie d'assurance dans les meilleurs délais. Cette démarche est un préalable indispensable pour lancer le processus d'indemnisation, mais elle est également obligatoire aux yeux de la loi ! Comment déclarer un sinistre auto ? Quels documents transmettre à votre assureur ? Et combien de temps avez-vous ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans cet article.

Déclaration de sinistre auto : quelle est la marche à suivre ?

marche à suivre déclaration sinistre

Quel que soit le type de sinistre auquel vous êtes confronté, une déclaration à votre assurance est indispensable :

Comment déclarer un sinistre dans les règles ?

En cas d'accident, pensez à remplir un constat. Ce document devra accompagner votre déclaration de sinistre à votre assurance et permettra de distribuer les responsabilités en vue de l'indemnisation. Soyez le plus précis possible (représentation schématique de l'accident, termes utilisés dans la description). Si vous êtes victime d'un accident et que le conducteur fautif refuse de signer le constat, relevez a minima le numéro de sa plaque d'immatriculation et demandez aux personnes présentes d'être témoins. Votre compagnie d'assurance pourra les contacter pour établir les faits.

En cas de voiture volée, déposez une plainte au plus tôt. Pour ce faire, rendez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie. Demandez un récépissé de dépôt de plainte : ce document vous sera indispensable si vous souhaitez faire jouer votre garantie.

Quel est le délai de déclaration d'un sinistre auto ?

Le délai de pour déclarer un sinistre auto est fonction de la nature de ce dernier. En cas d'accident (avec ou sans personne tierce) ou de dégradation, vous disposez de 5 jours ouvrés maximum pour déclarer à votre assureur, à compter du moment où vous avez pris connaissance de celui-ci. Ce délai tombe à 2 jours ouvrés maximum s'il s'agit d'un vol.

En cas de catastrophe naturelle (véhicule endommagé par une inondation, un séisme, etc.), vous devez tout de même déclarer le sinistre dans les 5 jours qui suivent. Même si le délai est augmenté à 10 jours lors d'un événement de ce genre (comme c'est le cas pour une habitation), rien ne vous assure qu'un arrêté sera pris en ce sens.

Votre contrat d'assurance auto doit indiquer de combien de temps vous disposez. Pensez à vérifier cette information !

Déclaration de sinistre à votre assurance : les démarches

demarche déclaration sinistre

Les démarches. Commencez par prendre contact avec votre compagnie d'assurance dans les meilleurs délais. Vous pouvez le faire par téléphone (le numéro à appeler est noté sur votre contrat) ou sur Internet. Expliquez clairement la nature du sinistre subi par votre voiture et décrivez votre situation. Votre assureur vous indiquera la procédure en vous précisant quels documents doivent lui être transmis.

Reprenez votre contrat d'assurance auto, et vérifiez contre quels sinistres il vous couvre. Attention, car l'indemnisation dépend de ce qui est prévu dans votre police d'assurance ! En fonction du de la formule souscrite, « au tiers » ou « tous risques », et de vos garanties, de nombreux sinistres peuvent être exclus de tout dédommagement.

Quels documents devez-vous fournir pour déclarer un sinistre ?

Après un premier contact par téléphone ou via le site Internet de votre assureur, vous devrez transmettre les documents indispensables par courrier recommandé avec accusé de réception, ou directement en agence. Certaines assurances en ligne proposent également de déposer directement vos pièces dans votre espace personnel. Vérifiez quelles sont bien téléchargées et lisibles pour éviter tout retard dans la gestion de votre dossier.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • Un courrier faisant état de votre déclaration de sinistre. Précisez les circonstances exactes : où ? à quelle date ? à quelle heure ? quelle est l'ampleur des dégâts ? où se trouve votre véhicule à l'heure actuelle ? N'hésitez pas à vous aider d'un modèle de lettre.
  • Une copie du constat. Une description du sinistre sur papier libre est également possible. Si vous n'avez pas pu obtenir la signature de l'autre conducteur, envoyez le document avec votre partie remplie. Ajouter des photos de l'accident est un plus.
  • Une copie du récépissé de la plainte déposée au commissariat ou à la gendarmerie.

Tout autre document que vous pourrez joindre (photos, procès-verbal établi par la police, identité des témoins de l'accident, de la dégradation…) sera le bienvenu. Ces pièces peuvent également être transmises en ligne.

Sous quel délai serez-vous indemnisé ?

Le délai d'indemnisation dépend de ce qui est stipulé dans votre contrat. Comme c'est aussi le cas pour l'assurance habitation, des conventions existent pour garantir une indemnisation rapide. Vérifiez ce qui est prévu dans votre cas !

Les précautions à prendre avant de déclarer un sinistre

précautions déclaration sinistre

Pour que la garantie vous protège, quelques précautions sont indispensables – que ce soit avant d'effectuer une déclaration de sinistre ou juste après !

Suite à un accident, refusez tout règlement à l'amiable avec le conducteur fautif. Cette méthode est avantageuse pour lui, car il évite le malus. Toutefois, même si la somme proposée permet de couvrir les dégâts visibles, rien ne vous assure que d'autres problèmes ne vont pas surgir plus tard ! En l'absence de constat, il vous sera impossible d'obtenir un dédommagement complémentaire.

Une fois votre déclaration effectuée, ne faites rien avant que votre assureur vous ait donné son feu vert. Un expert doit constater l'état du véhicule, y compris en cas de dégradation mineure. Vous devez donc attendre son passage, ainsi que la validation de votre assurance, avant de pouvoir donner votre voiture à réparer. Le non-respect de ces conditions pourrait vous coûter votre indemnisation !