L'assurance résidence secondaire

L'exemple d'Alain, qui cherche une assurance résidence sedondaire : que doit-il savoir ?

Les résidences secondaires sont souvent isolées géographiquement et peu fréquentées une grande partie de l'année, ce qui font d'elles le terrain de chasse idéal des cambrioleurs qui peuvent pénétrer facilement dans ce type de maison en étant sûr de ne pas tomber nez à nez avec leurs habitants. Il est donc plus malin de souscrire à une assurance pour sa résidence secondaire afin de se protéger contre les mauvaises surprises et de faire face aux risques de l'inoccupation de votre résidence secondaire

Quelles sont les différences entre résidence principale et résidence secondaire ?

Le descriptif de votre maison

Une résidence secondaire est un logement qui n'est pas le lieu de vie principal d'un propriétaire ou d'un locataire. Elle peut être un appartement, une maison, un investissement locatif ou un mobil-home.

La loi définit une résidence principale comme un logement occupé minimum huit mois dans l'année tout en acceptant quelques exceptions comme des obligations professionnelles, des raisons de santé ou des cas de force majeure. Les Français ne peuvent avoir qu'une seule résidence principale mais plusieurs résidences secondaires. Un deuxième bien immobilier, comme une maison de vacances ou un logement vacant, sera considéré par le service des impôts comme une résidence secondaire.

En réalité, il y a peu de différences entre les résidences principales et secondaires. Les deux types de logements obligent le propriétaire à s'acquitter de la taxe foncière, la taxe d'habitation, la taxe d'ordures ménagères et des autres impôts locaux. Cependant, la contribution à l'audiovisuel public (redevance télé) ne doit être payée qu'une seule fois pour la résidence principale.

Qu'est-ce qu'une assurance résidence secondaire ?

Une assurance habitation résidence secondaire est très similaire à un contrat multirisque classique pour un logement principal. Elle permet de protéger son habitation secondaire, que l'on soit responsable ou victime, d'un incendie, d'un dégât des eaux, d'un cambriolage ou encore d'une catastrophe naturelle. En tant que propriétaire, la loi ne vous oblige pas à assurer votre habitation secondaire. Mais, il est tout de même fortement recommandé de ne pas laisser un logement sans la garantie d'une assurance qui couvrira les possibles dommages.

Même si un contrat d'assurance de résidence secondaire ressemble beaucoup à un contrat classique, certaines garanties spécifiques aux maisons secondaires doivent apparaître dans les termes du contrat pour se protéger de certains sinistres.

Votre maison secondaire
Vous êtes propriétaire d'une maison secondaire ?
Amaguiz vous propose un contrat d'assurance habitation résidence secondaire sur mesure en fonction de vos besoins !

Comment choisir son assurance pour sa résidence secondaire ?

Être vigilant à la clause d'inhabitation

Dans la majorité des contrats classiques des résidences principales se trouve une clause qui stipule que le fait de quitter son logement plus de 30 à 90 jours d'affilée (une période qui varie en fonction des assureurs) annule toute indemnisation. Pour les assureurs, laisser sa maison sans surveillance pendant une longue période augmente considérablement les risques de sinistres. Cette clause d'inhabitation, appelée aussi clause d'inoccupation, permet aux compagnies d'assurance de se protéger de l'augmentation des risques liée à une absence prolongée. Grâce à cette clause, les assureurs ont donc le droit de ne pas verser des indemnités aux locataires ou propriétaires qui laissent leur logement sans surveillance pendant une longue période.

Il est donc peu utile de souscrire à une assurance avec une clause d'inhabitation pour une résidence secondaire puisque ce type de logement est, la plupart du temps, inoccupé. Par exemple, si cette clause est inscrite dans votre contrat et que votre maison de vacances dans le sud de la France, laissée inoccupée pendant deux mois, est ravagée par un incendie, alors vous ne toucherez aucune indemnisation de la part de votre assurance.

Souscrire à une garantie vol et cambriolage

Avant de signer un contrat d'assurance pour une résidence secondaire, il est important de prendre connaissance des garanties contre le vol et le cambriolage. Certains contrats d'assurance ne couvrent pas le vandalisme ou émettent des conditions pour le remboursement. Par exemple, un assureur peut demander l'installation d'alarmes anti-intrusion pour appliquer ces garanties. Particulièrement exposé à ce type de sinistre, les maisons secondaires doivent être couvertes par des extensions de garantie afin que leurs propriétaires soient remboursés en toutes circonstances.

Assurer son jardin et sa piscine

Lors de la souscription à un contrat d'assurance pour une résidence secondaire, un certain nombre de questions seront posées au propriétaire ou au locataire. Avez-vous une piscine intérieure, extérieure, couverte ? Le jardin est-il clôturé ? Certaines garanties supplémentaires seront donc proposées en fonction des différentes installations. Pour être dédommagé, il est indispensable d'informer votre assureur que vous souhaitez être protégé en cas de sinistres sur ce type d'équipement. Ces services complémentaires peuvent couvrir tous vos aménagements extérieurs comme vos allées dallées, votre pergola, la pompe de votre piscine, votre mobilier de jardin ou encore vos transats et parasols.

Découvrez les tarifs attractifs d'Amaguiz pour votre résidence secondaire en faisant votre devis en ligne

Quel est le coût d'une assurance habitation résidence secondaire ?

Comme tous contrats d'assurance, le prix pour assurer son habitation secondaire peut varier en fonction des caractéristiques et des équipements du logement. Mais il existe différents types de contrats sur le marché qui peuvent aussi faire varier le montant de votre facture. Voici quelques informations pour choisir le plus adapté à votre logement en termes de prix et de garantie.

Une extension de garantie

La solution la plus proposée par les assureurs : l'extension de garantie. Cette pratique étend les garanties de l'assurance multirisque habitation de votre résidence principale à votre résidence secondaire. Cette extension permet d'assurer votre second logement rapidement et à un bon prix. Cependant, cette solution n'est pas vraiment personnalisable et n'est peut-être pas adaptée à votre habitation secondaire.

Une assurance spécifique

Souscrire à nouveau contrat d'assurance pour une résidence secondaire donne la possibilité au propriétaire ou locataire de le personnaliser davantage en fonction de ses besoins. Cette solution ne vous empêche pas de rester chez l'assureur avec lequel vous avez signé votre contrat de résidence principale.

Comparer et faire des devis

Le meilleur moyen de trouver une assurance résidence secondaire à un bon prix est de comparer les différents contrats sur le marché. Avant de resigner un contrat avec votre assureur habituel, n'hésitez pas à faire des devis en ligne pour vous assurer que les prix proposés sont compétitifs.

Les offres attractives Amaguiz : l'exemple d'Alain

Alain 52 ans

Si vous cherchez une assurance habitation résidence secondaire, faites comme Alain et découvrez les offres proposées par Amaguiz :

Alain cherche une assurance pour sa résidence secondaire

Alain, 52 ans, fonctionnaire, est propriétaire de sa résidence secondaire, une maison située à Montpellier. Il souhaite gérer facilement ses contrats d'assurance. Il cherche donc souscrire un contrat d'assurance maison en ligne.

Sa résidence secondaire : une maison de 85 m²
Sa localité : Montpellier
Son âge : 52 ans
Son statut : propriétaire

Avec Amaguiz, Alain économise vraiment sur son assurance maison. Il paye seulement en formule Eco 165,47 € par an.

Il bénéficie de tous les avantages de l'assurance maison en ligne Amaguiz :

  • les services d'une équipe de conseillers en assurance basés à Nantes,
  • une couverture complète, adaptée à sa situation,
  • une offre d'assurance maison claire et simple,
  • un tarif très attractif pour l'assurance de sa maison,
  • un engagement de qualité de l'indemnisation de ses sinistres.

* Exemple de tarif TTC (hors taxe attentat) au 01/01/2017