Les étapes de la construction d'une maison : avant, pendant et après

Faire construire sa maison : voilà un beau rêve… qui peut vite se transformer en cauchemar, faute d'une préparation suffisante ! De l'estimation de son budget jusqu'à la remise des clés, en passant par le choix du terrain et du promoteur, le processus de construction d'une maison est aussi long que complexe. Si vous envisagez de faire bâtir votre futur nid douillet à partir de rien, un bon conseil : suivez point par point cet article détaillant les étapes de la construction d'une maison.

definir son budget construction maison

Faire construire sa maison : définir son budget

Première étape en vue de la construction d'une maison neuve : définir son budget en fonction de son projet. Commencez par vous demander deux choses :

  • Quelle somme pouvez-vous injecter dans votre maison ?

En fonction du type de logement désiré, vous devez estimer le coût de la construction. Pour cela, prenez en compte différents critères : emplacement du terrain, taille désirée pour le logement, types de matériaux utilisés… Sachant que les maisons contemporaines reviennent plus cher que les maisons individuelles traditionnelles. N'oubliez pas d'y ajouter les frais divers et variés (frais de notaire, taxes, etc.).

Une fois le budget connu, vous n'avez plus qu'à établir votre plan de financement. Faites une simulation de crédit immobilier avec votre banquier en fonction de votre capacité d'emprunt et de votre apport personnel. Pensez à vous renseigner au sujet des aides à l'acquisition dont vous pouvez bénéficier.

preparer terrain maison

Faire construire sa maison : préparer le terrain

Deuxième étape pour faire construire sa maison : choisir et préparer son terrain. Ce n'est pas tout de trouver un terrain qui semble idéal pour accueillir votre nid douillet. Encore faut-il qu'il soit viable ! Demandez à votre constructeur de maison ou à votre architecte d'en vérifier le sous-sol afin de pallier tout problème insurmontable. Au besoin, faites réaliser une étude du sol. Ce sera l'occasion de déterminer quelles fondations sont les plus adaptées.

Au passage, assurez-vous également :

  • Que le terrain soit constructible (demande d'un certificat d'urbanisme auprès de la mairie) ;

Parmi les critères à prendre en compte au moment du choix du terrain, pensez à sa localisation : situation, qualité du quartier, proximité des commodités, etc. Autant de points qui détermineront sa valeur.

plan et constructeur maison

Établir des plans et choisir un constructeur de maison

Troisième étape de la construction d'une maison : le choix du plan et de celui qui sera chargé de le matérialiser. C'est la phase la plus intéressante, car vous allez participer à l'établissement des plans de votre maison. À ce titre, deux possibilités :

  • Vous pouvez choisir un plan sur un catalogue dédié aux maisons neuves. Votre constructeur de maison peut vous proposer un projet qui correspond à vos besoins. Le hic, c'est que les suggestions des constructeurs restent globalement standardisées.

C'est à cette étape que vous devez définir l'intérieur et l'extérieur de la maison. Nombre et disposition des pièces, organisation du réseau d'électricité et des circuits d'eau et de gaz, emplacement du futur jardin, type de chauffage, réglementation thermique, revêtements, cloisons intérieures…

Enfin, choisissez votre constructeur de maison avec soin. Les prestataires proposant de faire construire sa maison sont nombreux et de qualité variable : comparez les devis et n'hésitez pas à poser les questions les plus précises. Puis, demandez à votre constructeur de maison qu'il vous fournisse une notice descriptive. Celle-ci donne tous les détails concernant votre future propriété.

suivre construction maison

Suivre de près la construction de sa maison

Avant le démarrage de la construction de maison proprement dite, vous devez obtenir un permis auprès de la mairie de la commune concernée, indispensable pour les maisons neuves. Le délai d'attente est généralement de deux mois et l'accord le plus souvent tacite : en l'absence d'une réponse dans l'intervalle imparti, vous pourrez donner le feu vert à votre constructeur de maison. N'oubliez pas d'afficher le permis sur le terrain de façon à ce qu'il soit bien visible depuis la voie publique.

Vous n'avez plus qu'à suivre l'édification de près. Pose des fondations, mise hors-sol, élévation des murs, pose de la charpente et de la toiture, installation du revêtement extérieur, etc. Visitez le chantier aussi souvent que possible afin de vous assurer de sa conformité avec ce qui était prévu. L'idée, c'est d'éviter au maximum les mauvaises surprises en fin d'ouvrage.

Notez qu'il est obligatoire de couvrir vos travaux avec une assurance « dommages-ouvrage ». Celle-ci vous protégera en cas de litige avec votre constructeur de maison et vous permettra d'être indemnisé rapidement. Elle couvre la maison et le terrain durant toute la durée du chantier et au-delà.

controler maison neuve

Contrôler et assurer : les dernières étapes de la construction d'une maison neuve

Dernière étape de la construction de votre maison : la remise des clés avant l'emménagement.

La fin du chantier est un moment déterminant. Vous êtes invité par votre constructeur de maison à visiter le bien terminé. À cette occasion, vérifiez tout dans le détail, l'intérieur comme l'extérieur, la maison comme le terrain. Traquez les imperfections. En fin de visite, il vous faut signer un procès-verbal de réception du logement.

Bien sûr, il est impossible de tout repérer en une fois : problèmes structurels, réseau électrique déficient, ponts thermiques… C'est pourquoi il est indispensable pour le maître d'œuvre de souscrire une police d'assurance dédiée à la construction, appelée dommages ouvrage. Ses diverses garanties (garantie biennale et garantie décennale, notamment) vous couvrent en cas de problème. Votre constructeur sera dans l'obligation de corriger ce qui doit l'être, par exemple une isolation thermique défaillante ou une structure biaisée.

Vous n'avez plus qu'à emménager dans votre nouveau chez vous !