Financement

Financement d'une voiture : comment faire ?

Vous avez trouvé la voiture de vos rêves ? Félicitations ! Il vous faut maintenant réfléchir à la manière de financer ce nouveau véhicule. Achat comptant, prêt personnel, crédit auto ou encore location avec option d'achat (LOA) : plusieurs possibilités s'offrent à vous. Votre décision va notamment dépendre de l'apport dont vous disposez, du type de véhicule acheté (voiture neuve ou d'occasion) et de la durée des mensualités. Avant d'investir et de vous engager auprès d'un organisme financier, mieux vaut donc avoir toutes les cartes en main pour faire le bon choix. Voici donc comment financer l'achat d'une voiture tout en maîtrisant votre budget.

L'achat comptant : votre épargne finance le véhicule

L'achat comptant est la façon la moins chère de financer une voiture. Elle consiste à régler l'intégralité du prix le jour de l'achat du véhicule. Encore faut-il pour cela avoir la patience d'épargner... Un acompte peut être versé à la commande du véhicule (si vous achetez une voiture neuve chez un concessionnaire par exemple). L'achat comptant s'emploie surtout lors de transactions entre particuliers, pour l'acquisition d'une voiture d'occasion. Celle-ci nécessite en effet un moindre investissement. Le règlement peut se faire :

  • en espèces jusqu'à 1000€ si vous achetez une voiture chez un professionnel (garage, concessionnaire, constructeur)
  • en espèce sans plafond si vous achetez d'occasion auprès d'un particulier
  • en chèque de banque (le plus sûr pour sécuriser la transaction)

Le prêt personnel : le financement auto souple et sans apport

C'est le crédit à la consommation classique. Plus facile à obtenir qu'un crédit auto, il offre une grande liberté de gestion. Cet emprunt dit non affecté peut financer n'importe quel projet (déménagement, voyage, naissance), dont l'achat d'une voiture neuve ou d'occasion. Le taux d'intérêt de ce type d'offres est généralement plus faible qu'un crédit auto (emprunt dit affecté). Vous pouvez souscrire un prêt à la consommation auprès d'une banque ou d'un organisme de crédit indépendant ou lié au constructeur automobile qui vous vend le véhicule. Veillez à bien vous assurer de votre capacité à honorer les échéances.

Le crédit auto : pour financer sa voiture en toute sécurité

Cet emprunt est totalement lié à l'achat de la voiture : un vrai gage de sécurité pour vous. Ceci à double égard :

  • si l'organisme financier vous refuse le crédit auto, la vente est annulée
  • si vous vous rétractez lors de l'achat du véhicule, l'emprunt est annulé sans frais ni pénalités

Le taux d'intérêt d'un crédit auto reste cependant plus élevé qu'un prêt personnel. Sa durée peut atteindre 5 à 7 ans selon les mensualités de remboursement choisies. A noter que celles-ci sont généralement plus faibles que les loyers d'une location avec option d'achat.

Quelques points de vigilance avant de contracter un crédit auto :

  • Le taux effectif global (TEG) : à regarder en priorité. Il s'agit du coût réel du crédit auto, assurance et frais de dossier compris
  • Le taux nominal : c'est le taux de base annuel du crédit auto, hors assurance et frais de dossier. Il détermine le montant des mensualités.
  • L'assurance du crédit auto : son montant varie selon la protection. Que couvre-t-elle exactement ?
  • La durée du crédit auto : plus elle est courte, moins chère elle coûte
  • L'apport personnel : si vous arrivez avec 20% de la somme empruntée, le taux d'intérêt de votre crédit auto diminue.

La location avec option d'achat (ou crédit-bail)

Également appelée leasing ou crédit-bail, la location avec option d'achat permet de changer régulièrement de véhicule sans se soucier de la revente ni d'éventuelles réparations. Ce financement auto consiste à payer un loyer entretien inclus. Son montant dépend de votre kilométrage annuel :

  • 15 000 km/an maximum pour une voiture essence
  • 25 000 km/an maximum pour une voiture diesel

Attention, en cas de dépassement de kilométrage, des pénalités sont a prévoir.

A l'issu du contrat de location, vous pouvez au choix :

  • racheter le véhicule
  • restituer le véhicule (en parfait état si possible sous peine de lourdes pénalités)
  • changer de véhicule et renouveler le contrat de financement

Le crédit-ballon : la location de voiture avec apport obligatoire

Comme la location longue durée, le crédit-ballon s'adresse aux conducteurs aimant changer de voiture fréquemment. Il s'agit d'un contrat de location automobile allant de 12 à 48 mois. Comme pour la LOA classique, vous bénéficiez d'un forfait kilométrique. En revanche, vous devrez :

  • verser un apport (15% du prix de la voiture)
  • effectuer le remboursement intégral du prêt à son échéance (sans l'amortir donc)

A la fin du crédit-ballon, vous avez plusieurs solutions :

  • racheter la voiture au prix défini à l'avance
  • rendre la voiture au concessionnaire (il solde alors l'option d'achat)
  • revendre vous-même le véhicule (vous soldez alors le financement de la voiture)
  • renouveler le crédit-ballon

Le pack auto : la formule clé en main pour financer votre voiture

De plus en plus de concessionnaires proposent ce mode de financement, notamment pour les véhicules d'occasion. Il s'agit d'une offre tout-en-un permettant de régler toutes les dépenses liées à votre voiture en une seule mensualité. Un pack auto bien ficelé comprend généralement :

  • crédit auto
  • assurance auto (généralement tous risques)
  • assistance
  • entretien
  • extension de garantie constructeur

Tarifs négociés, interlocuteur unique, entretien inclus : le pack auto reste une bonne option si vous achetez une voiture d'occasion (donc avec davantage de frais à prévoir). Il vous faudra toutefois vous attendre à des mensualités plus lourdes qu'un crédit classique. De plus, chaque pack auto est unique. Alors avant de signer, étudiez scrupuleusement tout ce que contient l'offre pour être sûr de faire une bonne affaire.

Les aides financières pour acheter une voiture

Plusieurs aides de l'État peuvent faciliter le financement de votre voiture :

  • le prêt préventif de la CAF
  • le prêt d'honneur de la CAF
  • le bonus écologique
  • la prime à la casse
  • le microcrédit personnel

Elles sont accessibles sous certaines conditions. Pour en savoir plus, lire l'article Aides à l'achat d'une voiture : quelles sont-elles et comment les obtenir ?