Location meublée ou vide, quels avantages ?

Selon l'INSEE, en 2017, 94 % des locataires louaient un logement vide, contre 6 % pour un meublé. Que ce soit du côté du propriétaire ou du côté du locataire, location vide et meublée présentent toutes 2 plusieurs avantages non négligeables. Avant de choisir vers quelle solution de logement vous tourner, il est important de peser le pour et le contre et de comparer les éléments propres à chaque type de location. Nature du bail, durée du préavis, coûts : voici ce qui les distingue pour vous aider à faire le bon choix.

Propriétaire : avantages de la location meublée et vide

propriétaire

Les avantages de la location meublée pour le propriétaire

En tant que propriétaire bailleur investissant dans l'immobilier, louer en meublé nécessite d'investir dans le mobilier et de subir des changements plus fréquents de locataires. En outre, la loi Alur de 2014 ainsi que la loi Macron d'août 2015 ont durci les conditions relatives au bail. Cependant, les avantages de ce type de location sont nombreux.

Le principal avantage d'une location meublée est qu'il est possible de demander un loyer en moyenne 20 % plus élevé que pour un bien vide similaire en termes d'emplacement et de surface. Cela vous assure donc une rentabilité brute plus avantageuse.

Dans le cadre de la location de ce bien, les revenus tirés des loyers seront imposés au titre des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et non pas au titre des revenus fonciers. Cela offre un véritable avantage fiscal. Dans le cas où vos recettes locatives n'excèdent pas 23 000 euros à l'année et que vous n'êtes par ailleurs pas inscrit au registre du commerce comme loueur professionnel, vous pouvez bénéficier du statut avantageux de LMNP (loueur en meublé non professionnel). Dans ce cas, plusieurs choix s'offrent à vous :

  • soit vous décidez d'être imposé sur la moitié de vos recettes. Il s'agit du régime micro-BIC.
  • soit vous optez pour le régime réel. Vous pouvez alors déduire des charges telles que les intérêts d'emprunt. Selon ce régime réel, les charges déductibles sont toutes celles que vous avez engagées dans le cadre de l'exploitation de votre bien meublé.

Les avantages de la location vide pour le propriétaire

Sur le plan financier, même si les revenus issus des loyers sont moins élevés que pour un logement meublé, louer vide évite d'avoir à équiper le logement. Cela représente donc un gain de temps et d'argent.

En outre, louer un bien immobilier nu est avantageux pour le bailleur en ce qui concerne la durée du bail. En effet, la durée minimale du bail pour un logement vide est de 3 ans, tandis qu'elle est d'1 an pour une location meublée. Cela signifie que le nombre de changements de locataires sera plus faible, ce qui est source de stabilité. Ces 3 années de bail peuvent par la suite être renouvelées tacitement.

Côté préavis, la location vide est également source d'avantages. Dans la location vide en effet, la rupture du bail est soumise par la loi à un préavis de 1 à 3 mois si c'est le locataire qui l'initie. Au contraire, dans une location meublée, le préavis est toujours de 1 mois lorsque le locataire donne congé du logement. Enfin, en louant son logement vide, le propriétaire bénéficie de démarches administratives allégées sous le régime du micro-foncier.

Locataire : avantages de la location meublée et vide

locataire

Les avantages de la location meublée pour le locataire

Si le loyer d'un logement meublé est plus élevé que pour un logement vide, ce type de location présente tout de même des avantages pour le locataire.

En effet, le premier avantage est qu'il lui permet de bénéficier de tous les équipements et accessoires indispensables à la vie quotidienne. Cela évite d'avoir à acheter des meubles et des équipements, ce qui est un gain évident d'argent.

Le second avantage est la durée du bail, plus intéressante pour le locataire selon son statut. En effet, la location meublée peut être soumise à une durée de 9 mois sans tacite reconduction dans le cas d'un logement loué à un étudiant, de sorte que la durée du bail coïncide avec l'année universitaire. Cela permet donc au locataire de ne pas se préoccuper du préavis.

Enfin, un avantage de taille offert par la location meublée est de permettre au locataire de quitter le logement sans justification et à tout moment avant la fin du bail. Pour ce faire, la loi impose seulement de respecter un délai de préavis d'1 mois, contre 3 mois pour une location vide. En cas de départ, le déménagement est grandement facilité puisque les meubles et équipements restent sur place.

Les avantages de la location vide pour le locataire

Louer un bien immobilier vide est une option plutôt avantageuse pour le locataire. En effet, en optant pour un logement vide, le locataire opte pour la sécurité. Le bailleur est en effet soumis à des contraintes plus importantes quant au congé. Ce dernier peut donner congé au locataire seulement s'il souhaite vendre et en respectant un délai de préavis de 6 mois. De la même manière, si le locataire est âgé de plus de 70 ans, le propriétaire est tenu de lui trouver un autre logement avant de résilier le bail.

En outre, la stabilité s'exprime par le fait que le bail est d'une durée de 3 ans, et non pas 1 an. Le locataire a de son côté le droit de résilier le bail quand il le souhaite. Pour ce faire, il doit respecter un préavis de 3 mois et donner congé par lettre recommandée avec accusé de réception. Si le locataire est licencié ou bien muté professionnellement, le délai de préavis est ramené à 1 mois. Enfin, louer vide permet au locataire de bénéficier d'un droit de préemption sur le logement dans le cas où le propriétaire souhaite le vendre. Cela signifie qu'il peut acquérir son habitation en priorité et ce, dans un délai de 2 mois.