permis conduire

Tout savoir sur le permis de conduire

Conduite responsable rime avec conduite raisonnable. Un adage enseigné aux futurs conducteurs pendant leur examen de conduite accompagnée ou supervisée et lors de l'épreuve du permis de conduire. En 1992, ce dernier a évolué avec la formule du permis à points en France. En 2013, un nouveau permis de conduire a été adopté par les Etats membres de l'Union Européenne pour faciliter la mobilité. Depuis juin 2016, c'est le code de la route qui a été rectifié pour introduire de nouvelles questions relatives aux dangers de la route. Du code de la route à l'obtention du permis, en passant par l'apprentissage de la conduite et la récupération de points, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le permis auto.

Avant le permis : le code de la route

Avant tout, que vous soyez piéton, cycliste ou conducteur, vous devez respecter le code de la route (y compris sur les trottoirs !). Dès 17 ans (ou 15 ans dans le cadre de la conduite accompagnée), le futur conducteur peut passer l'examen du code de la route. Après avoir effectué des démarches administratives et une inscription obligatoire dans une auto-école, l'élève suit des cours et passe des tests pour s'entraîner à l'épreuve finale. Il est fortement conseillé d'être attentif et de suivre en parallèle des simulations en ligne ou de réviser avec les manuels fournis par les enseignements.

Quand le candidat se sent prêt, il s'inscrit à une session dans un centre d'examen. Après une série de 40 questions à choix multiples, il ne reste plus qu'à attendre le résultat qui sera envoyé par mail ou par courrier par l'auto-école quelques jours après l'examen. Il faut avoir 35 bonnes réponses minimum. Valable 5 ans, le candidat peut ensuite passer l'épreuve pratique pour le permis de conduire. Depuis la réforme du mai 2016, de nouvelles questions ont été ajoutées afin de donner une part plus importante à la perception des dangers de la route et d'encourager les jeunes conducteurs à une conduite respectueuse et responsable.

Apprendre à conduire avec la conduite accompagnée

La conduite accompagnée, ou l "Apprentissage Anticipé à la Conduite" (AAC), est une solution de plus en plus choisie par les familles françaises et les jeunes ! En effet, ils peuvent passer leur code de la route dès 15 ans et avoir une formation de 20 heures au minimum de conduite dans une auto-école. Une fois, l'accompagnateur désigné (parent, proche…), titulaire du permis B depuis plus de 5 ans, l'élève doit parcourir 3 000 km sur différentes routes (conduite en ville, sur route ou autoroute, de nuit, en montagne…). En cas d'infraction, tous les deux peuvent être sanctionnés si le délit est grave.

Après plusieurs rendez-vous où l'enseignant évalue le candidat, il peut se présenter à l'épreuve du permis de conduire dès 17 ans mais ne pourra conduire que le jour de ses 18 ans ! Cette formule a été mis en place en 1990, avec deux objectifs : réduire les accidents de la route dont sont victimes les jeunes conducteurs et faciliter l'acquisition du permis de conduire. Etudes à l'appui, le nombre d'accidents diminuent sensiblement et les jeunes postulants ont plus rapidement leur permis de conduire !

Préparer son permis avec la conduite supervisée

Contrairement à la conduite accompagnée destinée aux moins de 18 ans, la conduite supervisée est proposée aux plus de 18 ans pour augmenter leurs chances d'avoir le permis de conduire ou leur redonner confiance à la suite d'un échec au permis de conduire. La formule ressemble à «l'Apprentissage Anticipé de la Conduite » (AAC) avec des règles plus assouplies : trois mois de conduite avec un accompagnateur choisi, 1000 km à parcourir et un rendez-vous pédagogique avec le moniteur de l'auto-école. Et le tout doit être accompli dans les trois années qui suivent l'obtention du code de la route.

Ensuite, le candidat peut passer ou repasser l'épreuve du permis avec l'accord au préalable de l'enseignant. Avec d'avantage d'assurance au volant, les chances de réussite au permis passent de 55 % à 74 % ! En plus, cette formule permet de réduire la facture …

L'examen du permis de conduire

Qui n'a pas rêvé d'atteindre ses 18 ans pour passer le permis de conduire, signe de liberté ? De nombreux candidats, dès 17 ans - âge obligatoire - se précipite dans les auto-écoles ! Les plus chanceux pourront commencer dès 15 ans si leurs parents les autorisent à passer la conduite accompagnée. Le permis de conduire est composé de deux épreuves : théorique, appelé le code de la route et pratique, l'examen du permis de conduire.

Une fois l'épreuve théorique passée avec succès, le candidat peut passer son permis 5 fois au maximum dans un délai de 5 ans. Celui-ci a 32 minutes pour démontrer sa maîtrise de la conduite et du code de la route. Les résultats des deux épreuves sont soit envoyés par voie postale ou par mail sous 48 heures. Une fois le permis dit probatoire en poche, il faut savoir que le jeune conducteur n'a que 6 points pendant 3 ans, 2 ans suite à la conduite accompagnée. Au bout de ces deux ou trois ans, deux points par an sont ajoutés pour atteindre les 12 points. Une nouvelle formule qui incite ces jeunes conducteurs à faire attention et à respecter le code de la route !

Le permis à points

Pourquoi un permis à points ? Suite à une augmentation des accidents de la route et en particulier chez les jeunes conducteurs, le gouvernement a décidé d'instaurer, depuis 1992, un permis à 12 ou 6 points pour les novices. Chaque infraction correspond à un retrait de nombre de points plus ou moins élevés en fonction de la gravité du délit. Vous avez perdu jusqu'à 6 points ? Un courrier recommandé vous prévient et vous incite à suivre un stage de sensibilisation où vous pourrez récupérer 4 points maximum.

Pour les conducteurs les plus respectueux, le point perdu est récupéré au bout de 6 mois. En ayant une conduite responsable, vous récupérez tous vos points au bout de trois sans infraction. Alors roulez en sécurité et en adulte responsable pour le bien de tous…

Le « nouveau » permis européen

Fini le permis de conduire en papier rose … Bonjour le permis de conduire européen avec un format carte de crédit sécurisé ! Depuis 2013, les pays membres de l'Union Européenne ont décidé adopter un nouveau permis de conduire commun et de nouvelles législations (mêmes catégories, nouvelles conditions aux examens, âge minimum...) afin d'harmoniser la libre circulation des conducteurs à travers l'Europe, de renforcer la sécurité routière et de lutter contre les faux permis en circulation.

Pour celles ou ceux qui ont passé le permis de conduire avant le 19 janvier 2013, le permis rose reste valide jusqu'en 2033, date d'envoi du nouveau format directement à domicile. Par contre, fini le permis à vie ! Après 15 ans de bons et loyaux services, il faudra donc procéder à un simple renouvellement administratif, pour changer la photo et l'adresse du domicile comme pour une carte nationale d'identité ou un passeport.

Des stages pour récupérer ses points

Vous avez eu un retrait de points suite à une infraction mineure ? Pas de panique… Moins de 3 points, vous les récupérez au bout de trois ans automatiquement. Mais vous pouvez également effectuer un stage volontaire de récupération de points. Plus de 3 points perdus ou la perte totale du permis de conduire, le stage devient obligatoire dans des centres agréés par les préfectures. Pour connaitre le nombre de points restants, le service telepoints vous permet de consulter votre solde de points, de vous inscrire à un stage de récupération ou de payer vos amendes ! Le but de ces stages est également de faire prendre conscience que la route peut être dangereuse et qu'une conduite responsable doit être adoptée.