Fin de chantier de construction : comment ne rien oublier ?

Vous avez suivi toutes les étapes indispensables pour faire construire votre maison individuelle. Tout s'est passé comme sur des roulettes ! Il ne vous reste plus qu'à réceptionner votre logement. Ce n'est pas pour autant le moment de vous relâcher : entre la traque des éventuelles imperfections, la prise en compte des menus défauts, la signature du PV de réception de chantier, le gros ménage qui vous attend et les petits tracas qui accompagnent l'emménagement dans votre nouveau domicile, il y a encore pas mal de choses auxquelles il faut penser. Faisons le tour de la question !

Bien préparer votre visite de fin de chantier

En fin de chantier, le promoteur qui a pris en charge la construction de votre maison vous convie à une visite dite « de réception ». Surtout, ne négligez pas cette étape primordiale ! C'est l'occasion de :

  • Contrôler la conformité de votre nouveau domicile avec l'attendu. La visite du domicile en fin de chantier permet de vérifier qu'il correspond à ce qui était prévu dans le contrat de réservation. Veillez à ce que la disposition des pièces n'ait pas été inversée, et à ce qu'il n'y ait pas eu d'erreur dans les dimensions ou dans le choix des finitions, par exemple.
  • Constater l'achèvement des travaux. Par définition, la visite de fin de chantier par le maître d'ouvrage n'est possible qu'une fois les travaux effectivement terminés. Non seulement le gros-œuvre doit être achevé, mais il faut que votre nouveau domicile soit complet et propre : portes et fenêtres installées, volets posés, équipements branchés et fonctionnels, ménage et lavage faits, etc.

Notez que les choses se passent de la même manière pour des maisons individuelles et pour des appartements neufs (dans le cas d'un immeuble résidentiel).

La réception peut être expresse, tacite ou encore réception judiciaire. La première est la plus classique : le maître d'ouvrage accepte les travaux avec ou sans réserves, et aboutit à la signature d'un PV de réception. La réception tacite n'est pas formalisée par un procès-verbal. La troisième intervient lorsque la réception amiable ne peut pas être envisagée.

PV de réception de chantier : l'occasion de signaler les défauts et vices apparents

En fin de visite du domicile, vous serez invité à signer un PV de réception de chantier avec ou sans réserves. Ce document doit être paraphé par les deux parties, c'est-à-dire le promoteur-constructeur et vous-même, avant que les clés de votre nouveau foyer vous soient remises. Raison pour laquelle cette opération ne peut avoir lieu le week-end.

Soyez donc très attentif durant cette visite finale : une fois le procès-verbal signé et le délai de huit jours passé, vous ne pourrez plus revenir en arrière en ce qui concerne les vices apparents. On entend par là tout ce qui concerne l'état visible du bien et ce qui relève d'un mauvais entretien ou d'un défaut de propreté au moment de la remise des clés : revêtement mal posé, robinets abîmés, ménage non effectué, fenêtres qui ne s'ouvrent pas, carreaux cassés, équipements qui ne fonctionnent pas (prises électriques, éléments sanitaires, etc.). Ainsi que tous les défauts de conformité liés au domicile ou à l'immeuble (dans le cas d'un appartement neuf). Dans ce dernier cas, n'oubliez pas de contrôler les parties communes et veillez à ce que tous les locaux soient livrés en bon état de propreté et de fonctionnement.

En cas de défauts constatés, vous devez porter ceux-ci au PV de réception des travaux. Le promoteur-constructeur de maisons devra y remédier dans les plus brefs délais. Seuls les défauts apparents sont concernés. Tout le reste dépend des garanties souscrites par le professionnel et couvrant les travaux réalisés.

Notez que vous avez également le droit de refuser de signer le PV, si vous considérez que les travaux ne sont pas achevés, que les locaux ne sont pas conformes ou, plus globalement, que les opérations préalables n'ont pas été menées à bien. Dans ce cas de figure, le solde restant n'est pas versé au promoteur-constructeur tant que les non-conformités ne sont pas corrigées.

Mieux vaut vous faire accompagner par un spécialiste de la construction et des maisons individuelles, afin de pouvoir compter sur son appréciation !

Assurances, emménagement... : les points à ne pas oublier une fois le chantier terminé

La visite de fin de chantier est une étape essentielle pour la bonne réception de votre domicile, car il s'ensuit :

  • La remise des clés. Vous devenez officiellement propriétaire de votre nouveau domicile.
  • La clôture des comptes. Le solde est versé à l'entrepreneur, comme convenu avant les travaux.
  • Le départ des garanties du constructeur. La garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale commencent ce jour-là.

Ce dernier point est crucial : dès que la réception des travaux est effective, les maisons ou appartements (dans le cas d'un immeuble) passent sous la responsabilité des propriétaires. Vous devez donc bien penser à faire assurer votre nouveau domicile (via une assurance habitation).

Désormais, c'est vous qui avez les choses en main. Vous devez assurer l'entretien des locaux, faire le ménage… Et bien sûr tout préparer en vue de votre emménagement : travaux d'aménagement et de décoration, transfert des abonnements (téléphone, Internet, électricité, gaz, eau…), réservation des déménageurs, etc.