Dossiers pratiques


Consultez tous les dossiers "Une conduite plus sûre"  :

› 
Les enfants en voiture
› Le contrôle technique

› Avant de prendre la route

Fiche produit auto


Des documents synthétiques créés spécialement pour comprendre l'offre auto d'amaguiz.
 

 

enfant en voiture

Les enfants en voiture

Qui n'a pas voyagé dans les cris ou avec la célèbre phrase « On arrive quand ? ». Occuper nos chers bambins en voiture demande un peu d'imagination! Il ne faut pas oublier qu'un enfant bien assis, sera plus serein : bien choisir une nacelle ou un siège auto est nécessaire à son confort mais également à sa sécurité. Une fois votre chérubin bien installé, prévoyez des jeux et des comptines. Le conducteur comme les passagers peuvent aussi pousser la chansonnette! Et pour éviter le coup de chaleur en été, de l'eau et beaucoup de pauses sont indispensables. Enfin, si vous êtes sujet au mal des transports, des astuces et des traitements existent pour rendre votre voyage agréable! En voiture !

Occuper les enfants en voiture

Pour vous, parents, après avoir préparé les bagages, le dernier casse-tête est de trouver des idées de jeux pour occuper vos enfants. Et selon la longueur du trajet, il faut prévoir plusieurs animations ! Entre un enfant de 2 ans ou de 10 ans, les activités ne sont pas les mêmes. Pour les plus petits, faites leur réciter leurs comptines apprises à l'école et n'oubliez pas leurs jouets préférés. Les plus grands choisiront la tablette et le DVD.

Pour éviter d'être malade, demandez-leur de regarder le joli paysage qui défile ! Si vraiment le trajet est trop long, roulez de nuit ou faites plusieurs pauses. L'été, sur la route des vacances et selon votre destination, de nombreux évènements sont organisées sur les aires d'autoroute. Vos bambins pourront courir, sauter, faire de la balançoire. Et peut être qu'une bonne sieste sera profitable en voiture…

Les sièges auto

En voiture, tous les passagers sont ceinturés, les grands comme les petits. Mais, les enfants comme les nouveau-nés ont besoin d'une protection adaptée à leur morphologie, à leur poids et à leur âge. L'utilisation d'un siège auto ou d'une nacelle est donc indispensable pour garantir leur sécurité et leur bien-être.

Actuellement, les sièges auto doivent être homologués et répondre à l'une des deux normes de sécurité en cours : ECE R44/04 et i-Size (R129). Quant à la fixation Isofix, obligatoire dans les véhicules neufs depuis 2011, elle permet également de limiter le risque d'une mauvaise installation dans la voiture. Le choix est complexe. Alors mieux vaut prendre son temps et s'informer sur les différents modèles neufs et leurs prix.

Pour un siège auto d'occasion, vérifiez bien le bon état des ceintures et qu'il n'a pas été sujet à des chocs lors d'un accident. Dans tous les cas, faites essayer le siège à votre enfant pour tester son confort et vous assurer qu'il peut bien être installé dans votre véhicule.

Attention à la chaleur !

L'été, les plages et le soleil vous attendent… et les coups de chaleur. Les adultes s'adaptent aux fortes températures de l'été. Mais nos enfants, eux, peuvent rapidement se déshydrater sans que nous nous en apercevions. Leurs températures corporelles s'élevant très facilement, il est important de bien prévenir ces coups de chaud en les faisant boire et en ouvrant un peu les fenêtres.

Tout d'abord, soyez attentif à la température en voiture. Si vous n'avez pas de climatisation, voyagez tôt le matin ou tard le soir et arrêtez-vous aux heures les plus chaudes (entre 12 et 16 heures). Si conduire la nuit ne vous gêne pas, profitez-en ! Pendant votre voyage, des symptômes comme l'agitation ou la somnolence de votre enfant doivent vous alerter ainsi que le mal de tête ou les vomissements.

Il ne faut pas minimiser les coups de chaleur. Les conséquences peuvent être graves comme des lésions aux organes vitaux ou des séquelles à vie. En cas de doute, faites le 15 ou direction l'hôpital.

Le mal des transports

Le mal des transports appelé également cinétose empêche un grand nombre de français de partir en vacances. L'immobilité de la personne en voiture par exemple, contraste avec la vitesse du véhicule et les changements de direction. Le vestibule, organe de l'oreille interne et chargé de l'équilibre envoie alors un mauvais signal au cerveau.

Que ce soit en voiture, en train, en bateau ou en avion, les conséquences sont les mêmes : malaises, et nausées, pour les adultes. Agitation ou bâillements des enfants, plus particulièrement chez les 2 -12 ans, doivent vous alerter. Les activités prévues pour les bambins sujets au mal des transports sont à proscrire. En effet, l'attention portée sur la tablette ou le coloriage vont vite provoquer des vertiges !

Regarder le paysage, ouvrir sa fenêtre pour respirer l'air frais et s'arrêter de temps en temps vous permettra de faire le voyage sans souci. Si toutefois, ces astuces ne sont pas suffisantes, consultez votre médecin qui vous conseillera des traitements pour guérir le mal des transports.