5 conseils pour trouver et choisir un terrain à construire

Vous envisagez de faire construire votre maison individuelle ? La première chose à faire est de dénicher des terrains constructibles dans les zones ciblées, puis de choisir celui qui accueillera votre futur nid douillet. Agents immobiliers, petites annonces sur le web, bouche à oreille, vérification de la viabilisation du terrain à construire… Il existe plusieurs méthodes pour trouver le terrain idéal, et vous devrez penser à mille choses tout au long de votre recherche ! Pour vous simplifier la tâche, voici 5 conseils pour savoir comment choisir un terrain adapté à vos besoins.

1

Trouver un terrain avec le concours de professionnels de l'immobilier

Des terrains disponibles, il y en a beaucoup. Mais ils ne sont pas toujours faciles à dénicher ! La solution la plus simple consiste à confier votre projet à un professionnel qui cherchera votre futur terrain. Il peut s'agir :

  • D'agents immobiliers (surtout dans les zones rurales, où de nombreux terrains sont en vente),
  • De notaires (qui regardent de près les transactions immobilières et sont informés de la disponibilité des terrains),
  • D'aménageurs-lotisseurs (qui se consacrent à la recherche de terrains à bâtir),

Les professionnels ont l'avantage de connaître le marché immobilier et les démarches (administratives, juridiques) nécessaires. Ils vous aideront à trouver l'endroit idéal et vous expliqueront comment choisir un terrain viable.

2

Dénicher un terrain à construire par vos propres moyens

Si vous préférez chercher votre terrain à construire via le système D, vous pouvez toujours compter sur les moyens du bord. Trois méthodes doivent avoir vos faveurs :

  • Les petites annonces : elles pullulent dans les magazines immobiliers et sur les portails web (PAP.fr, LeBonCoin.fr, etc.).
  • Le bouche à oreille : mener sa petite enquête de voisinage permet souvent de trouver son bonheur quand on s'y attend le moins.

L'avantage, c'est que vous jouissez d'une plus grande liberté dans le choix de votre terrain constructible.

3

Choisir le type de terrain qui correspond à vos besoins

Une fois que vous avez dressé une shortlist de possibilités, il s'agit de savoir comment choisir un terrain. Cela se fait en fonction de plusieurs critères.

D'abord, définissez précisément votre projet d'acquisition et de construction. Pourquoi voulez-vous trouver un terrain ? Pour y faire bâtir votre résidence principale ? Ou pour édifier un logement dans le cadre d'un investissement locatif ? Dans l'un et l'autre cas, vous devez prendre en compte des critères de choix différents. Par exemple, pour bénéficier de la loi Pinel, celui-ci devra être situé dans une zone éligible.

Ensuite, établissez votre budget d'acquisition. Si vous devez en passer par un crédit immobilier, commencez par effectuer une simulation afin de savoir quelle somme vous pourrez investir. Le montant de votre prêt immobilier va diriger votre choix.

Enfin, choisissez entre deux types de terrains à bâtir :

  • Un terrain en lotissement. Il résulte d'une division en lots aménagés, vendus à un aménageur-lotisseur. Il s'agit toujours de terrains viabilisés en amont.
4

Vérifier la viabilité du terrain

Si vous avez fait le choix d'un terrain diffus, vous devez en passer par une série de démarches plus ou moins complexes. Celles-ci visent à établir sa viabilité et à vous assurer que la future construction est permise.

Commencez par vous interroger sur la viabilité du terrain. Cela suppose que le celui-ci soit constructible, c'est-à-dire relié aux réseaux d'eau potable et d'assainissement des eaux usées. Ces renseignements peuvent être obtenus en mairie, et auprès des opérateurs historiques de téléphonie et d'Internet (EDF, Orange) pour ce qui est des réseaux de communication.

Puis, faites réaliser une étude du sol pour éviter les mauvaises surprises. Cela vous permettra de savoir si le sol est viable (rocheux ou composé de sable et de gravier) ou si de gros travaux sont à prévoir (en cas de sol argileux). Un expert vérifiera aussi s'il s'agit d'un terrain plat, et s'il dispose d'une bonne capacité d'absorption des eaux pluviales.

Enfin, vérifiez que le terrain constructible… autorise bien les constructions ! Pour cela, il doit être en accord avec le Plan d'occupation des sols (ou le Plan local d'urbanisme, en fonction des situations). Là encore, informez-vous en mairie. Vous devez absolument obtenir un certificat d'urbanisme opérationnel, d'une validité d'un an en secteur diffus.

5

Prendre en compte la situation du terrain

Pour savoir comment choisir un terrain, il ne vous reste plus qu'à évaluer sa situation. Et ce, à deux niveaux :

  • Son emplacement géographique : en zone urbaine ou rurale, à proximité des commodités et des équipements publics, dans un quartier réputé ou non, etc.

Pensez bien à ces critères pour faire le bon choix et acheter le terrain qui correspond réellement à vos besoins.