vendre a particulier ou professionnel

Faut-il vendre sa voiture à un particulier ou un professionnel ?

Après des années (et de nombreux kilomètres) de bons et loyaux services, vous avez décidé de dire adieu à votre voiture adorée. Mais comment trouver un acheteur ? Pour cela, il existe deux options : vendre sa voiture à un particulier ou opter pour quelqu'un du métier (concessionnaire, garagiste, ferrailleur…). Qu'il s'agisse de vendre sa voiture à un professionnel ou à un particulier, les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ce qui ne vous empêche pas de prendre connaissance des formalités indispensables en cas de cession de votre véhicule !

Vendre sa voiture à un particulier : avantages et inconvénients

Pourquoi vendre sa voiture à un particulier ? Pour les propriétaires, ce projet découle souvent de l'idée que le gain financier sera plus important. En effet, la vente auprès des particuliers se fait sans intermédiaire, ce qui permet idéalement de toucher une somme plus importante.

Toutefois, cette solution est exigeante et chronophage. Elle vous contraint à procéder à une estimation en bonne et due forme du véhicule afin de fixer le bon prix, et à vous assurer de son état de fonctionnement. Dans la mesure où votre acheteur aura l'intention de l'utiliser immédiatement, l'auto doit être en mesure de circuler sur les routes de France : elle doit donc avoir passé sans encombre son dernier contrôle technique !

De plus, publier une annonce efficace est indispensable. Vous devez sélectionner des plateformes pertinentes (physiques et digitales, type LeBonCoin) et rédiger un descriptif qui pourra différencier votre auto de tous les autres véhicules sur le marché. En cas de question posée par un acheteur potentiel, soyez réactif pour ne pas rater une opportunité !

Quelles sont les formalités à respecter pour vendre à des particuliers ?

Vendre une voiture à un particulier suppose de remplir un certain nombre de formalités obligatoires. Les voici :

  • Demander un certificat de vente de véhicule d'occasion ainsi qu'une certification de situation administrative. Cette démarche se fait auprès de votre préfecture ou par Internet. Le premier document devra être rempli et signé pour prouver que vous avez vendu votre auto. Le second permettra à votre acheteur d'être certain que la voiture est en état de circuler en France.
  • Passer un contrôle technique. Lorsqu'ils sont vendus à des particuliers, tous les véhicules doivent avoir passé leur dernier contrôle avec succès.
  • Remettre à votre acheteur votre carte grise. Avant cela, barrez son contenu et inscrivez lisiblement : « vendu à (telle date) à (tel acheteur) ».
  • Prévenir la préfecture. Depuis le 1er novembre 2017, vous devez déclarer la vente de votre voiture via le site ANTS (Agence Nationale des titres Sécurisés). Après avoir créé un compte personnel, vous devez remplir un formulaire de déclaration de vente. Vous recevrez un mail de confirmation une fois que le vendeur aura fait le changement de carte grise.
  • Modifier votre assurance auto, ou la résilier si vous ne comptez pas acheter de nouvelle voiture.

Vendre sa voiture à un professionnel : avantages et inconvénients

Vendre sa voiture à un professionnel est une solution qui revêt de multiples avantages. Parmi ceux-ci : le gain de temps. Que vous vous adressiez à une concession, un garage ou une casse, le véhicule est généralement repris très rapidement, dans les 24 heures qui suivent la signature de l'accord de cession. En cas de besoin, le professionnel assure également l'enlèvement de l'auto si celle-ci est en panne ou vouée à la destruction.

En outre, vendre sa voiture à un professionnel offre des formalités simplifiées. D'abord, pas besoin de contrôle technique récent. Les voitures sont reprises en l'état, et le prix de rachat dépend de celui-ci. Ensuite, la prise en compte de votre cession est garantie. Les documents ad hoc sont fournis par le professionnel, avec le certificat prouvant que vous n'êtes plus propriétaire du véhicule. Et votre carte grise est immédiatement annulée. En matière de formalité, vous n'aurez qu'à modifier ou résilier votre contrat d'assurance si vous n'achetez pas d'autre voiture.et.

Seul inconvénient : le prix obtenu est souvent moindre que lors d'une vente avec des particuliers. Néanmoins, rien ne vous empêche de négocier une meilleure reprise !

En cas de reprise de votre voiture par un professionnel, plusieurs possibilités s'offrent à vous.

Vendre sa voiture chez un concessionnaire

L'avantage de vendre sa voiture chez un concessionnaire, c'est que celui-ci vous propose une reprise de votre véhicule en l'état tout en vous faisant une ristourne sur l'achat d'une automobile neuve dans son magasin. C'est donc la bonne option à considérer si vous avez l'intention d'acquérir une autre voiture, tout en profitant de la garantie offerte par le professionnel.

Vendre sa voiture à un garage

Un garage peut vous proposer la reprise de votre véhicule. Les conditions sont généralement les mêmes que chez un concessionnaire : le rachat de votre auto est conditionné à l'acquisition d'un autre véhicule, d'occasion le plus souvent. Vendre sa voiture à un garage peut être intéressant si vous parvenez à négocier d'autres avantages, comme un rabais sur le prochain contrôle technique ou la mise à jour de votre carte grise sans frais.

Vendre sa voiture à un ferrailleur

Un ferrailleur reprend les voitures pour en extraire les pièces détachées. Vendre sa voiture à la casse est donc la solution privilégiée lorsque le véhicule n'est plus en état de rouler et qu'il est voué à la destruction. L'avantage de la vente à un ferrailleur, c'est qu'il peut procéder lui-même à l'enlèvement de votre auto – pratique, si celle-ci est considérée comme une épave par votre assurance et que vous ne pouvez plus rouler avec.

Vendre sa voiture à un mandataire

Le mandataire automobile est un professionnel de l'achat et de la vente de voitures. Il peut vous proposer la reprise de votre véhicule à un prix proche de sa valeur, en fonction de sa cote. C'est une bonne option pour vendre sa voiture à un professionnel si vous envisagez, par exemple, le rachat d'une auto neuve ou d'occasion par la suite.

Pour faire le bon choix, étudiez les offres de reprise des professionnels et estimez la rentabilité d'une vente à un particulier à des fins de comparaison. Vous n'aurez plus qu'à dire adieu à votre voiture !